41Mag - Quel utilisateur de Facebook êtes-vous ?

Quel utilisateur de Facebook êtes-vous ?

FaceBook, c’est le partage, le lien virtuel entre les amis, la famille ou les liens professionnels. C’est aussi une façon d’en savoir plus sur les personnes que vous avez ajouté à vos amis. A travers les photos tagués, le type et la fréquence des messages du mur, l’utilisation du bouton Like ou bien tout simplement la façon d’employer FaceBook, ces informations  permettent de vous profiler.

Amusez-vous à classer vos amis suivant les différents profils type suivant.

Cette liste ne prétend pas être exhaustive. Certaines grandes catégories on été volontairement mis de coté. Des profils tel que : « les ados », « ceux qui n’y comprennent pas grand chose » ou encore « ceux qu’il l’utilisent rarement » ou « ceux qui l’utilise de facon classique » relève plus d’une classification complète. Ici, nous nous intéresseront uniquement aux bon clients, aux utilisateurs plus ou moins caricaturaux.

Le bon pote

Dans la vie comme sur le net, c’est LE bon copain. Toujours prêt à commenter vos photos, vos liens ou vos publications. Il se tient régulièrement au courant de votre activité et aime partager deux ou trois truc sympa sur lui. Parfois drôle, parfois lourd, parfois gentil, parfois un peu beauf … mais souvent très attachant. La preuve, il fait toujours partis de votre liste d’amis.

Le discret

Son compte d’amis est souvent plein, mais il ne communique jamais – ou alors, il doit le faire par message prive car il ne laisse aucune trace de lui. Peut-être se connecte-il de nuit pour être encore plus discret et surveiller les profils de ses amis.  Mais méfiez-vous de lui il vous observe en continue. Demandez-lui si il utilise Facebook et il vous répondra que non, qu’il ne se connecte que très rarement, mais bizarrement tout est à jour, et si on le demande comme ami, il vous accepte ou vous refuse très vite … Bizarre pour quelqu’un qui ne se connecte jamais.   Peut-être est-il trop timide ? mais une chose est sur : il n’est pas tombe dans le piège de FaceBook ou de bigBrother.

Le ou la Branché

Le Lucky Luke du Like, il partage plus vite que son ombre. FaceBook est devenu pour lui une addiction, il l’utilise partout et à tout moment. Du boulot à la cuisine, du pc au smartphone … Sans tomber dans l’excès, il sait rester classe et trie ce qu’il post (le fameux message qui signale que Gilbert à fait trois fois pipi ce matin, c’est pas pour lui). Par contre il à quand même annoncer la naissance de son fils sur FaceBook … Quand aux photos de ses vacances, je n’aborderais pas le sujet, tout est deja en ligne. (Et rangé dans un album dédidé !)

Le seul au monde

Aussitôt rentré chez lui, dans son énorme appartement vide, son seul lien avec le monde extérieur c’est facebook. Il lit et consulte régulièrement le profil de ses amis, il vit par procuration et partage tout ce qu’il peut. Mais le problème avec  le partage de sa vie  c’est que l’action manque. Alors faites votre B.A du jour et commentez son post sur l’excellent diner qu’il s’est préparer pour lui seul ce soir. Et quand il va faire pipi, il le met sur son mur ! Petit détail vous aidant à identifier ce personnage : Peu ou personne autour de lui l’oblige a prendre une photo seul et en tenant son portable d’une main – Mais fraudais cacher le bras qui tient l’appareil numérique pour que la magie prenne …

Le poete

Il a pris sa plus belle plume et son mur facebook pour un recueil. En plus des activités classique , il laissent toujours une petite pensée philosophique ou une blague … mais y a des jours ou faut vraiment pas se sentir obliger. Si des grands chanteurs on été repérés dans le métro, pourquoi Jean-marie Bigarre ne lirait pas son profil pour lui proposer la première partie de son spectacle ?

L’egocentrique

Sur facebook comme dans la vie, tout se rapporte a lui mais toujours de façon détourner. Son mur est devenu une agence publicitaire pour sa promotion personnel, une liste des merveilleuse actions qu’il effectue chaque jour. Et si il y a une chose qu’il a bien compris c’est que FaceBook est l’outil idéal pour communiquer sur sa passion – Himself – et sa vie si magnifique … Il ne vous parlera pas de voyage, mais d’aller et retour entre ici et LOS ANGELES, il sera parfois un peu JETLAG à cause de ses amis qui habitent aux quatre coins de la planète …

Le casse-pieds

Son compte FaceBook lui sert majoritairement a s’authentifier sur de nombreux sites, et ainsi laisser plein de commentaires et son avis sur tout – même sur les post d’amis d’amis qu’il ne connait pas – et du coup, il pollue le fil info de votre mur ! Pire, vous ne lisez jamais ses posts, et le peu de vidéo qu’il partage sont de très mauvais gout. C’est sur, ce mec (ou femme) la vous le ou la connaissez forcément dans la vie de tout les jours, sinon y aurais longtemps qu’il aurais dégagé de la liste d’amis !!!

Le pseudo reporter curator

Son mur, c’est l’édito du Monde dans la version de sa propre passion. Tout ce qui se rapporte à ce qu’il aime il le partage, une vrai mine d’infos ! Reporter raté pour certain, personnage incontournable pour d’autre.  Mais il reste LE bon client des marques qui le suivent, l’étudie et le chouchoute. Prenez la marque Apple par exemple, combien de profil FaceBook relie leur informations ???

Le revolte ou roi de la propagande

Son mur c’est un groupe syndicale a lui tout seule, un recueil de preuve pret a faire mordre la poussière à n’importe quelle entreprise qu’il a dans le pif. En consultant son profil, on se dit que FaceBook est peut-être un script du Ché.  Mais ne vous méprenez pas, si ses idées sont parfois fantaisiste ou carrément stupide, il reste un utopique et l’argent ne le guide pas. Ne lui parlez jamais de Google+ lui qui rêve de cliquer sur le bouton -1 !

Le communicant

Ces post sont uniquement stratégique, il ne communique jamais dans le vent, toujours pour vendre un article ou promouvoir sa marque, son entreprise ou son blog. Et même quand il partage une photo décontracté, cela à un but : son image de marque. N’oubliez pas que c’est un communiquant, il doit s’adresser au plus grand nombres et plaire à tous.

A ces différents profils s’ajouteront : « ceux qui aurait bien voulu un site mais qui par manque de temps ou méconnaissance prennent Facebook pour un blog », « ceux qui sont inscrit juste pour dire qu’il en font partie car il ne viennent jamais », « ceux qui n’ont pas tout compris à FaceBook » …

Article du même thême : .

Copyright © 2013 | 41Mag. All rights reserved. Contact.
Integrated by Créa-troyes. Powered by WordPress.