41Mag - Pourquoi créer des « Critères personnalisés » dans Google AdSense ?

Pourquoi créer des « Critères personnalisés » dans Google AdSense ?

La création de « critères personalisés » dans AdSense vous permettra d’analysé le plus précisement quels  sont vos espaces publicitaires les plus rentables, quels sont ceux qui génerent les plus de clics et d’autres informations.

Mais pour optimisé vos revenus en fonction des ces statistiques, il vous faudra y jeter un oeil régulièrement. Interpréter ces chiffres et modifier votre site internet pour maximiser les clics.

Différents critères rentreront en ligne de compte : Une pub plus grande aura naturellement plus de chance d’attiré l’œil qu’une toute petite, les publicités situés en haut de page auront un meilleur rapport de cout par clics que celle se trouvant au fin fond de celle-ci, certaine zone sont dites plus « sensible » que d’autre, le milieu d’une page sera plus vu qu’un coin de l’écran…

Ce sera à vous de trouver le juste milieu en tenant compte de tous ces paramètres ainsi que de votre expérience.

Des statistiques précises, une analyse pertinente, une optimisation maximale

Les critères personnalisés vont vous permettre de connaitre un maximum d’infos sur vos emplacement publicitaires. Mais surtout cela permet de différenciées chaque bloques d’annonces.

Pour créer un « critères personnalisés » il vous suffit de créer une nouvelles annonces et d’ajouter un critères. Pour les annonces existante, cliquez sur l’onglet « Mes annonces », cliquez ensuite sur l’annonce à modifier puis modifier ou ajouter lui un critère.

Pour obtenir un rapport personnalisé, cliquez sur l’onglet « Rapports sur les performances ». Choississez la nature de votre rapport : ce mois-ci, le mois dernier, aujourd’hui … Et ainsi vous obtiendrez toutes les statistiques sur chaque critères que vous avez créer.

Dans la mesure du possible, essayé de créer autant de critères que de bloc d’annonces s’affichant sur votre site.

Chaque rapport est exportable sous forme de fichier Excel.

Exposition, CTR, CTC, RPM …

Les statistiques sont parfois exprimé dans un jargon un peu spécial. Voici les définitions des principales abréviations utilisés pour lire et comprendre vos rapports statistiques.

Requètes : Une impression d’annonce est comptabilisée dès lors qu’une annonce individuelle est affichée sur votre site Web. Le nombre d’annonces affichées varie en fonction du format des annonces. Par exemple, chaque fois qu’une bannière verticale apparaît sur votre site, vos rapports font état de deux impressions d’annonces. Notez également que le nombre d’annonces d’un ensemble d’annonces varie selon que l’ensemble d’annonces contient des annonces textuelles standard, des annonces textuelles grand format ou des annonces illustrées(src Google)

Exposition : L’exposition est le rapport entre les blocs d’annonces demandés ou les requêtes et le nombre renvoyé au site. Généralement, l’exposition peut vous aider à identifier les sites pour lesquels AdSense n’est pas en mesure de fournir des annonces ciblées.

Plusieurs raisons peuvent expliquer pourquoi l’exposition de votre site est incomplète et, par conséquent, pourquoi votre site diffuse des annonces d’intérêt public non rémunérées ou les annonces de substitution spécifiées. Pour optimiser l’exposition de votre site, nous vous recommandons d’examiner les causes possibles de cette exposition incomplète. (src Google)

Clics : Il s’agit du nombre de fois qu’un internaute clique sur une annonce.

CTR : Pour faire simple, le CTR est le pourcentage de clic par 100 impressions . Par  exemple, sur  100 impressions et 10 visiteurs qui clics sur mes annonces publicitaires adSense, j’aurais donc un CTR de 10%.

CPC – Cout par clic : Le coût par clic (CPC) correspond au montant payé par un annonceur à chaque fois qu’un internaute clique sur son annonce. Pour chaque annonce, le CPC est déterminé par l’annonceur. Certains annonceurs peuvent choisir de payer davantage par clic que d’autres, en fonction des produits ou services dont ils font la publicité.

Dans vos rapports, la colonne CPC correspond au montant de vos revenus estimés divisé par le nombre de clics enregistré pour vos annonces. (src Google)

RPM : Le revenu par mille impressions (RPM) correspond aux revenus estimés que vous généreriez pour 1 000 impressions reçues.

Le RPM ne correspond pas au montant de vos revenus réels, puisqu’il est calculé en divisant le montant de vos revenus estimés par le nombre de pages vues, d’impressions ou de requêtes reçues, puis en multipliant la valeur ainsi obtenue par 1 000.

Formule : RPM = (revenus estimés/nombre de pages vues) * 1 000

Par exemple :

  • Si vous avez généré un revenu estimé de 0,15 $ avec 25 impressions, votre eCPM de page sera égal à (0,15 $/25) * 1 000, soit 6 $.
  • Si vous avez généré 180 $ avec 45 000 impressions d’annonces, votre eCPM d’annonce sera égal à (180 $/45 000) * 1 000, soit 4 $.

Le RPM est un indice utilisé couramment dans les programmes de publicité. Il vous sera utile pour comparer les revenus selon différents critères. (src Google)

Revenus estimés : Solde du compte pour la période sélectionnée. Cette estimation est susceptible d’évoluer suite à la validation finale des revenus effectuée à la fin de chaque mois. (src Google)

Article du même thême : ...

  • el hakkaoui

    l’article des critères personnalisés est très important qui permette aux Editeurs du compte adsence de suivre le taux et le nombre de clics affichés sur leurs blogs donc il est indispensable de gérer cette notion pour pouvoir actualiser vos blogs si vraiment nécessaire

Copyright © 2013 | 41Mag. All rights reserved. Contact.
Integrated by Créa-troyes. Powered by WordPress.