41Mag - Conseils pour adopter la bonne stratégie sur Twitter

Conseils pour adopter la bonne stratégie sur Twitter

Bien souvent à tort, la réussite sur Twitter se mesure au nombre de followers. Cette généralité peut s’avérer exacte comme totalement erronée. Voici quelques conseils pour adopter la bonne stratégie sur Twitter mais il faut arrêter de croire qu’il existe une solution miracle pour avoir des Followers par millier ET de qualité : elle n’existe pas !

La seule vrai recette du succès sur Twitter est universelle et s’applique à tous les domaines : être différent, intéressant, innovant, captivant …

Alors certes, le nombre de followers est important, mais une stratégie réussie ne s’arrête pas à cet unique paramètre. Vous pouvez très bien avoir des milliers de personnes qui vous suivent sans pour autant vous lire. La qualité de votre communauté sera donc très importante. Nous allons voir comment quantifier et accroitre ce nombre.

Pour ceux qui débutent ou maitrisent mal Twitter, veuillez consulter le petit dictionnaire de Twitter. Pour obtenir régulièrement des conseils et informations, suivez-nous sur Twitter @creatroyes. (compte officiel du 41Mag).

Evaluer la qualité de votre communauté

La qualité de votre communauté ne se juge donc pas uniquement à votre nombre de followers. Le principe de Twitter est de poster un message concis de 140 caractères. Donc si on poste ce message, c’est pour être lu. La stratégie de la bouteille à la mer n’as jamais été une assurance de succès. Si vous possédez un grand nombre de personnes inscrites à votre compte mais qu’elles ne lisent jamais vos tweets, cela ne sert à rien.

Une personne ayant mille followers de tous horizons aura beaucoup moins d’impact qu’une autre personnes en possédant la moitié, soit 500, en rapport avec son activité. Essayez d’avoir une communauté en empathie avec vos tweets et partageant vos centres d’intérêts.

Prenons l’exemple d’une personne sportive possédant un blog ou site web sur le lancer de poids. Suivant l’objectif de sa présence sur ce réseau, ses tweets seront plus ou moins personnels. S’il souhaite augmenter le traffic de son site, ses messages seront plus généraux, mais orientés uniquement vers le lancer de poids. Ainsi il s’entourera de personnes avec la même passion susceptibles de cliquer sur les liens pour se retrouver sur son site.

Plus vos tweets seront personnels ou engagés (avis sur une marque, une polémique …), plus vous réduirez le nombre cibles potentielles. En revanche elle seront de meilleure qualité. On écoute toujours plus les conseils d’un ami que d’un étranger et pour devenir amis nous partageons un certain nombre de points en commun. Partant de ce principe, à vous de trouver le juste milieu entre le bon copain qui n’a jamais d’avis de peur de déplaire (mais peu écouté) et celui qui a un avis sur tout (trop restrictif, par exemple une opinion politique peut renforcer un lien si elle est partagée ou tout briser dans le cas contraire, une préférence sur un choix sensible, un club de sport …).

Une stratégie virale

Les mentions ou re-tweet sont des critères particulièrement représentatifs de la qualité de vos followers. Entretenez votre communauté par des interactions régulières et fréquentes. Si vos abonnés vous mentionnent ou vous re-tweet(ent), c’est un gage absolue de qualité. Cela signifie qu’en plus d’avoir la certitude qu’il vous lisent, ils apprécient votre contenu.

Vos followers doivent être actifs et le plus souvent possible connectés pour recevoir l’information que vous leur envoyez. Il est inutile de posséder un grand nombre de personnes inscrites si la pluspart des comptes sont inactifs. Vous ne pouvez intervenir sur ce critère de qualité car on ne peut pas prévoir ou accepter que les plus assidus. Indépendamment de vous, la qualité de votre audience se mesure par l’activité et l’addiction qu’elle a par rapport à Twitter.

Vous êtes dépendant de vos followers

De façon plus mathématique, vous pouvez chiffrer le nombre de visites que vous apporte Twitter. Grace à Google Analytics par exemple, vous pouvez visualiser en temps réel les pages vues. Vous pouvez également connaitre le nombre de visiteurs que vous a apporté Twitter. Faites des tests, plus le nombre de visites apportées se rapprochera de votre nombre total de followers, meilleure sera la qualité de votre communauté (parole de Yoda).

Le dernier critère de qualité abordé ici sera également indépendant de votre volonté, il dépend de vos followers et de leur gestion de leur Timeline. Mieux vaut un follower qui est abonné à une trentaine de personnes qu’à des milliers où vos messages seront perdus dans leur timeline. La donne est quelque peu modifiée pour ceux qui utilisent un client Twitter tel que TweetDeck, ou Seesmic par exemple.

Accroitre le nombre de followers

Maintenant que vous savez évaluer la qualité de votre communauté, intéressons nous à l’agrandir. Notre but sera d’acquérir de nouveaux disciples sans transiger sur leur qualité ou leur potentiel. Plaire au plus grand nombre sans en avoir l’air de s’en soucier et sans compromettre ses idées, commercialement parlant.

Conseils des bases

Plusieurs actions, à l’intérieur ou à l’extérieur de Twitter, seront susceptibles d’accroitre votre nombre de followers. L’action la plus logique consiste à poster des messages ou tweets et ainsi espérer qu’une personne tombe dessus, y réponde ou s’abonne à votre profil. Cette action basique comporte plusieurs contraintes obligatoires :

  1. Un contenu original et de qualité
  2. Des messages fréquents
  3. Garder le même style rédactionnel
  4. Eviter le style SMS (à moins de viser uniquement les ados)
  5. Etre courtois
  6. Aider ou argumenter si vous critiquez que ce soit constructif

Les 6 règles énumérées ci-dessus sont fondamentales et doivent s’appliquer en permanence et dans tous les cas de figure.

A ces contraintes s’en ajoutent d’autres. Twitter est beaucoup plus réactif que Google, l’information en temps réel prends ici tout son sens. Un message ou tweet peut être un contenu original et de qualité si vous êtes le premier à relayer l’information. Inutile de tweeter ou re-tweeter un sujet qui l’a déjà été. Démarquez vous en maitrisant parfaitement votre domaine et son évolution et tweetant régulièrement sur celle-ci.

Relier son site web ou blog à Twitter est une manière simple d’obtenir plus d’abonnés de qualité. Quoi de plus logique que d’ajouter un lien, bouton ou compteur Twitter à l’endroit (de votre site) où se rencontrent des personnes partageant un centre d’intérêt ou point en commun (produit, passion …). Vos futurs followers s’étant inscrit de cette façon représenteront une audience de qualité, séduits par votre site web et désirant recevoir des informations relatives. Vous pouvez également Afficher votre flux tweeter sur votre site.

Tous les détaillent comptent

Si la meilleur et la plus simple des méthodes consiste à poster un contenu original, régulier et de qualité, certains détails pourront augmenter sensiblement votre audience sur Twitter. Par exemple, certaines heures sont plus propices que d’autres. Des pics d’audience sont enregistrés à différents moments de la journée et c’est précisément à ces moments qu’il vous faudra tweeter vos messages les plus important.

Entre 6h et 9h le matin, l’augmentation de traffic sur Twitter se traduit par nos modes de vie. Le matin, dès le réveil, beaucoup de personnes se connectent à twitter pour accéder à l’actualité (et par reflex aussi …), cela se poursuit durant les transports en commun (3G) et l’arrivée au travail (les premières et dernières minutes sont bien souvent consacrées à des taches personnelles : facebook, twitter, recherche sur le web …).

Entre 18h et 23h, à la sortie du travail (ou dans les dernières minutes) comme dans les transport en commun, ces moments sont de plus en plus alloués au smartphone ou appareil numérique. Ces deux créneaux horaires sont à privilégier pour tweeter vos informations les plus importantes.

Personnaliser vos tweets

Votre message, rédigé dans un style rédactionnel qui vous est propre ou à votre image, doit être facilement localisable lors des recherches sur Twitter. Il ne doit pas être une liste toute bête de mot-clés mais au contraire une ou plusieurs phrases contenant des mot-clés pertinents et susceptibles d’être recherchés par d’autres personnes.

Par exemple si vous souhaitez tweeter un message relatif à un article sur la plantation des navets, il devra être accrocheur (mais sans excès !) et contenir un maximum de mot-clés relatifs. Par exemple et au choix, les mot-clés : Jardin, Jardinnage, Navet, Semis, Plant, Plantation, Fevrier, Mars, Avril, etc … Une fois sélectionnés, composez une phrase pour les incorporez. Sur un ou deux (maximum trois) mot-clés les plus pertinents, ajoutez-leur le symbole # pour créer un Hashtag. En savoir plus en consultant Le petit dictionnaire de Twitter.

Certaines études ont également démontrées qu’un hashtag rencontrait plus de succès s’il était placé en milieu de message. La fin du tweet étant réservé au lien relatif (site web, photo …). Pour aller toujours plus loin dans les détails, bien qu’un tweet puisse contenir au maximum 140 caractères, réduisez les votres à 110 caractères maximum. Laissez toujours de la place pour être RT (re-tweeté), mentionné, cité, débattu …

Consulter régulièrement le top 10 des Hashtags du moment. Lorsqu’une expression ou mot-clé ayant un rapport ou une complémentarité avec votre sujet (ou ligne éditoriale de tweet) est dans la liste, profitez de l’occasion pour vous placer. Intervenir de façon constructive est le meilleur moyen d’obtenir des followers. Cela ne sert à rien de parler pour parler, apportez une valeur ajoutée au débat par vos tweets. L’occasion de répéter une nouvelle fois les clés du succès : un tweet clair, original, avec Hashtag et apportant une information de qualité (quelque soit sa nature).

Oubliez le clavier et l’écran qui vous séparent

Humanisez vos tweets. Gardez en tête l’état d’esprit de Twitter. N’hésitez pas à vous inspirer de comptes de célébrités ou des comptes les plus suivis.

Si twitter est votre réseau préféré ou celui qui correspond à votre activité, reliez vos différents comptes entre eux. Vous pouvez par exemple indiquer votre compte Twitter sur Facebook. Vous pouvez également synchroniser votre compte Twitter avec Facebook afin de publier automatiquement vos tweets (tous ou certains) sur votre mur Facebook – Relier le Flux RSS de votre site web à Twitter et Facebook pour tweeter et poster sur le mur automatiquement les nouveaux articles – Afficher vos tweets sur votre page Facebook.

N’oubliez pas qu’accroitre sa communauté ne vaut que si celle-ci ne manque de rien. Avant de vous lancer dans une quête sans merci, veillez à bien consolider vos followers acquis. Et quoi de mieux que de commencer sur de bonne base ? Vous pouvez, par exemple, envoyer un message privé et automatique de bienvenue lorsqu’une nouvelle personne s’abonne à votre profil. Attention, ce message ne doit pas être promotionnel mais purement amical ou poli. Imaginez commencer une conversation par « Je travaille dans les chaussettes, tu veux une paire ? ». A l’instar des relations concrètes ou réelles, commencez par saluer la personne puis remerciez là de vous suivre, vos tweets feront le reste.

Les techniques bidons, les pertes de temps et autres racolages

Parmi les plus mauvaises techniques, on retrouve en numéro un le fameux jeu du tu me follow et je te followC’est inutile, ça prend du temps et surtout cela vous fera baisser la qualité de votre auditoire. Vous ne récolterez que des personnes qui, comme vous, ne cherchent qu’à être suivies. Vos tweets passeront inaperçus au milieu des centaines qu’ils renvoient chaque jour. A croire que ces gens là n’ont rien compris de Twitter car le plus important reste le Tweet, ce fameux message concis de 140 caractères mais si personne ne le lit … le message ne sera pas transmis. C’est un peu comme faire une conférence dans une salle comble ou tout le monde écoute son baladeur, ça ne sert à rien, personne ne vous écoute bien qu’il y ait beaucoup de monde.

140 Caracteres, c’est pour aller droit au but

S’il est indispensable de fournir régulièrement du contenu et en quantité suffisante, cela ne doit pas se faire au détriment de la qualité. Tweeter pour tweeter ne sert à rien. Mettez-vous toujours à la place de celui qui est censé vous lire. Intriguez-le, donnez-lui envie de vous lire et de vous suivre. Un contenu de mauvaise qualité, déjà tweeté ou re-tweeté des centaines de fois, sera inutile ou rébarbatif jouera sur votre image et aura des répercussions négatives sur votre communauté. Certains de vos followers ne vous écouterons plus avec la même attention, il ne prêteront plus qu’une oreille -ou liront d’un oeil – vos tweets, tandis que d’autres se désabonneront.

Comme en amour, il vous savoir séduire mais également entretenir la flamme sous peine de voir s’installer une certaine lassitude ou routine. Analysez les tweets les plus convertis (en visite sur un page par exemple), les plus ReTweeteés et mentionnés. Il vous faut trouver le juste équilibre entre le nombre et la qualité. Poster trop et trop souvent peut faire l’effet inverse de ce que l’on recherche. Vos informations les plus importantes seront diluées dans le flux de tweets que vous envoyez chaque jour, cela peut également lasser certains de voir leur timeline rempli d’informations qui ne leur seront pas toutes utiles. A contrario, ne jamais tweeter ou trop peu conduira au désabonnement de vos followers ou leur nombre ne grossira jamais !

Une autre grande croyance pour ceux qui se focalisent sur leur nombre de followers uniquement, est de croire à l’effet boule de neige. La règle voudrait que si beaucoup de personnes nous suivent c’est donc que nous sommes intéressant, donc une personnes à suivre, donc plein de followers en vue : c’est faux !

La stratégie d’Icare

Si certains ne suivent que les personnes ayant un grand nombre de followers en pensant qu’elles sont importantes ou intéressantes, alors pourquoi vous suivraient-ils vous et vos quelques milliers de followers alors que certains en ont des millions ? Voir en ces personnes des futurs abonnées est une mauvaise stratégie. Jetez un coup d’oeil à vos abonnements, les avez vous choisis en fonction du nombre de personnes qui les suivent ?

Selon le proverbe, on ne peut pas plaire à tous le monde. En marketing ou dans notre cas sur Twitter, on essaiera quand même d’en séduire le plus possible bien que cela reste utopique. Si l’effet boule de neige existe pour les personnes les plus suivies sur Twitter, ce qui n’est ni mon cas ni le vôtre, il ne marche pas pour tous. Mieux vaut envisager une stratégie différente. L’effet de masse peut apporter un sentiment de sécurité, se sentir entouré et rassuré par les autres qui nous renvoient une image de normalité. Pour certains …

Car pour d’autre, le faible nombre de followers se transforme en richesse. Cela transmet une image d’indépendance. Alors, certes, être peu suivi n’est pas gratifiant en soit. Mais ne pouvant faire autrement, il faut savoir s’adapter et tirer profit de ses désavantages. Rassurez-vous en vous disant que certains aiment chiner et vous dénicheront forcément si vous avez du talent. Dans ce cas nous ne parlerons pas d’effet boule de neige mais de communication virale. La nuance vient du point de départ : la qualité de votre audience. Car une personne de qualité qui vous suit à bien souvent une audience, elle aussi de qualité et donc en rapport avec ses passions qui sont théoriquement en relation avec les vôtres. Et si cette personnes vous re-tweet ou vous suit, c’est tout bon ! Son audience sera touchée.

Humaniser vos rapports

Oubliez l’écran et le clavier quelques instants, il ne faut jamais oublier que vos tweets sont destinés à des personnes et non des robots. N’abusez pas des réponses automatiques, ne faites jamais de spams ou de liens camouflés (le texte ne correspondrait pas au lien qui possède une adresse raccourcie et donc incompréhensible).

En conclusion

Comme vous l’aurez compris, il n’existe pas de solution miracle. Sur Twitter, comme ailleurs, il vous faudra être malin pour réussir. Définissez une stratégie cohérente en suivant nos conseils, en fonction de votre situation et réalisable.

S’il reste un outil puissant et incontournable pour les possesseurs de site ou blog, ne vous attendez pas à doubler votre traffic pour autant. Ce n’est qu’une solution parmi tant d’autres. Il existe d’autres réseaux sociaux, parfois mieux adaptés à votre secteur, et d’autres facteurs d’accroissement du nombre de visites ou d’objectifs.

Article du même thême : .

Copyright © 2013 | 41Mag. All rights reserved. Contact.
Integrated by Créa-troyes. Powered by WordPress.