41Mag - 02. Etude de cas / Gestion de projet : L’organigramme du site

02. Etude de cas / Gestion de projet : L’organigramme du site

Cette série d’articles est dédié à la gestion d’un projet web. En prenant un exemple concret et en le développant de A à Z , découvrez la gestion complète et la méthodologie pour la conception d’un site internet. Nous vous présenterons en détails les différentes étapes de sa création. Nous n’aborderons aucunes explications pour les lignes de code dans ce tutoriel, le but étant de vous présenter la méthodologie, le cheminement.

Ce tutoriel est accessible à tous, quelque soit votre niveau. Que vous maitrisiez le HTML, le CSS, La Javascript, le PHP … ou aucun d’entre-eux, vous découvrirez à travers d’un exemple précis et concret quel outil choisir, quelle ressource utiliser et dans quel ordre effectuer votre travail.

Les logiciels que nous utiliserons pour la réalisation de notre projet seront OPEN SOURCE (libre et gratuit).

Article précédent :

Après avoir rencontré monsieur P et définis avec lui quels sont ses besoins, nous allons maintenant mettre nos idées à plat. Nous allons concevoir l’architecture du site internet au brouillon. L’essentiel du travail sera effectué sur papier afin de gagner du temps. Le but sera de déboucher sur un organigramme complet représentant l’architecture du site, l’ensemble de ces pages et leur liens.

Nous détaillerons les différentes étapes pour arriver à l’organigramme final. Niveau matériel,  vous n’aurez besoin que d’une feuille de papier, d’un crayon et d’un cerveau en état de marche.

Cette étape est essentiel pour le futur de votre projet. Ce sont en quelque sorte les fondations de votre site internet. Dans le cas précis de notre projet, la conception de cet organigramme est simple. Il ne révèlera rien d’illogique et peut paraitre futile. Mais prenez l’habitude d’en réaliser un, car pour un projet plus complexe, il s’avère très utile pour définir les relations entre les pages, établir un parcours de navigation, …

I. Préparation et brouillon : Le travail sur papier

Nous allons procédé au brouillon de l’architecture de notre site en couchant sur papier nos différentes idées. Avant de savoir quel langage utilisé, nous commencerons par définir la liste complète des pages à créer.

Suite à notre rencontre avec monsieur P (voir chapitre 01: Etude et mise en place), nous pouvons en déduire que deux pages minimum devront être conçu. Une première page, qui peut sembler logique, est la page d’accueil, ainsi qu’une page de contact contenant les coordonnés et le plan du cabinet d’orthopédie de Mr P.

L’étude de la concurrence nous à montrer que les divers site de cabinet d’orthopédie et de podologie soit bien souvent d’un design sobre, voire démodé et ne comporte que peu de pages. Mais en général, ils en contiennent plus que deux. Nous allons donc nous servir des point fort du cabinet de monsieur P pour communiquer dessus. Rappelez-vous :

  • 90% de la clientèle de Mr P vient pour des semelles orthopédique
  • 3 grands axes de communication : Sport – Prévention et confort
  • Fabrication artisanal et régional

A partir de toutes ces données, nous allons créer un parcours type de navigation. C’est un parcours logique que devrais emprunter les visiteurs. En dehors de ce schéma, toute information doit rester accessible à chaque visiteur.

Sur la page d’accueil, nous communiquerons essentiellement sur les trois grands axes de communications et sur la fabrication régional, nous dédierons une deuxième page aux semelles orthopédiques et prothèses en insistant sur la fabrication artisanal et régional, et enfin, une troisième et dernière page regroupera l’ensemble des coordonnées du cabinet de Mr p ainsi qu’un plan pour le localiser plus facilement.

II. Synthèse et liste des pages à créer

Nous savons donc que nous allons créer trois pages :

  • Page d’accueil
  • Page semelle / atelier
  • page contact / coordonnées

Toujours sur papier et suivant le parcours de navigation définis, nous établirons les relations et les liens entre les pages. La page d’accueil étant la plus importante, elle devra se situer tout en haut de l’organigramme. S’en suivra la page dédié aux semelles orthopédiques ainsi qu’à la fabrication régional pour finir par la page de contact ou figurent les coordonnées de monsieur P.

Le parcours de navigation veut donc, qu’après être arrivé sur la page d’accueil le visiteur prennent quelques renseignement en page semelle et atelier (90% de l’activité de monsieur P est dans la semelle) pour déboucher sur la page de contact afin de relever les coordonnées du cabinet. La relation entre ses pages ainsi que les liens les unissant devront être visible sur l’organigramme. Même si toutes ces pages sont relié entres-elles par un menu unique.

Chaque page devra posséder un nom qui lui est propre. Veiller à y placer quelques mots-clés qui seront pris en compte dans le référencement. L’url – ou adresse de votre site internet – fait partis des critères pris en compte par Google lors de son indexation pour définir le positionnement de vos pages. Chaque nom de page devra être indiqué sur l’organigramme afin qu’il vous serve de référent durant toute la conception du projet. Nous avons choisis les nom suivant :

  • Page d’accueil : index.html
  • Page semelle / atelier : semelle-orthopedique.html
  • Page contact / coordonnées : cabinet-orthopédique-troyes.html

Il ne nous restera plus qu’a indiquer le langage utilisé pour chaque page hormis les classique HTML pour le contenue éditorial et CSS pour la mise en page. Si aucun n’autre langage n’apparait, ne rien mettre.

Cette organigramme est donné à titre d’exemple et en fonction de notre projet. Suivant les cas, vous pouvez y ajouter si la page nécessite l’ouverture d’une session php, d’un formulaire, …

III. Réalisation de l’organigramme

Organigramme du site de monsieur P

Article du même thême : ....

Copyright © 2013 | 41Mag. All rights reserved. Contact.
Integrated by Créa-troyes. Powered by WordPress.